Quand fertiliser ?

Deux grandes saisons de fertilisation sont à privilégier :

Fertilisation de printemps :

C’est le moment de mettre les éléments fertilisants à disposition des racines de vos plantes.

Si vous ne devez fertiliser qu’une seule fois, préférez le printemps (d’avril à juin).

Le printemps est le moment de satisfaire l’appétit des plantes en début de végétation. Vous pouvez « caler » vos apports de fertilisants sur le démarrage de la végétation.

Pour votre confort, l’utilisation d’engrais à libération programmée du type « Osmocote Exact » permet d’apporter tous les éléments nutritifs nécessaires au bon développement de vos plantes, proportionnellement à ses besoins, pendant toute la saison de végétation, limitant ainsi les pollutions par lessivage et le gaspillage de ressources naturelles.

Plus d’Info:  Osmocote Exact 

Comment fertiliser au printemps ?


La fertilisation de printemps est également appelée “fumure d’entretien”. Elle s’applique au début et en cours de végétation. Les engrais liquides et les poudres solubles sont d’assimilation plus rapide car ils sont immédiatement dilués dans le sol, et leur effet est immédiat mais de courte durée. La Fertil’canne peut vous permettre cet apport « coup de fouet » sans gaspillage, mais attention, évitez les surdosages. Les engrais solides (sous forme de granulés, pastilles, boulettes, etc.) auront un effet plus durable (selon formulation), sur toute la période de végétation. Incorporés dans le sol avec la Fertil’canne®, ils seront efficaces immédiatement et dans la durée.

Fertilisation d'automne :

C’est le moment de mettre en réserve des éléments fertilisants dans le sol pour le printemps suivant.

L’automne est en effet le moment de créer les réserves « d’aliments » dans le sol.

L’Azote : apporté sous forme organique (non soluble dans l’eau pour éviter tout risque de lessivage), il va rester dans le sol en attendant la chaleur des premiers rayons de soleil du printemps. Les micro-organismes (bactéries) vont alors transformer cet azote organique en aliment pour la plante (nitrates…), au moment même où elle en aura besoin.

Un apport d’Azote sous forme de granulés organiques en automne prépare le bon développement des plantes pour le printemps.

Le Phosphore, la Potasse et le magnésium : ce sont des « engrais de fond ». Durant l’automne et l’hiver, le phosphore, la potasse et le magnésium vont rester stockés dans le sol, et seront à disposition des racines de la plante pour la reprise de végétation au printemps.

Vous pouvez faire un apport de ces trois éléments dès l’automne si votre sol est assez consistant (sol « lourd »), ils resteront stockés dans le sol sans risquer d’être lessivés. Si votre sol est dit « léger », préférez un apport de ces éléments au printemps.

Pourquoi fertiliser en Automne ?


La fertilisation d’automne est également appelée “fumure de fond” ou “fumure de réserve”. Elle doit être enfouie dans le sol. Sur des cultures déjà installées mais qui s’affaiblissent, une fumure riche en phosphore, en potasse et en magnésium améliorera la fertilité du sol et permettra une reprise plus vigoureuse. En sol pauvre, l’azote organique stimulera la vie microbienne nécessaire à la vie des plantes. Les bactéries vivent grâce à l’azote organique qu’elles transforment.

Remarque générale sur la fertilisation.

Produire autant voire plus avec moins d’intrants de synthèse est un véritable challenge. Si actuellement, on se focalise plutôt sur la réduction des produits phytosanitaires, la fertilisation n’en est pas moins concernée et ceci pour plusieurs raisons. Tout d’abord, le prix des engrais devrait avoir tendance à augmenter pour des raisons d’offre et de demande et de coût de l’énergie.

De plus, P (Phosphore) et K (potasse) ne sont pas des ressources renouvelables et les réserves étant figées, l’offre va diminuer, entraînant une pression supplémentaire sur les marchés. Enfin, s’ajoutent des considérations environnementales : eutrophisation, émissions de gaz à effet de serre (la fertilisation azotée étant le poste principal d’émissions de gaz à effet de serre en productions végétales)… L’optimisation de la fertilisation, même à très petite échelle n’est donc pas à négliger.

Jouer sur la localisation spatiale de l’apport est une réponse à ces questions: on parle de fertilisation localisée.

1475 Chemin de la colline

26160 La Bégude de Mazenc

A PROPOS

Fertil'canne dépend de l'entreprise Adelfo qui est une entreprise de conception et réalisation de jardins et piscines naturels.

Visitez notre site sur

http://piscines-jardins-naturels.com/

Fabriqué en Auvergne Rhône Alpes