Comment apporter les traitements et fertilisants

Comment apporter les traitements et fertilisants?

Jardinez autrement, apportez les fertilisants ou autres traitements (inoculums, purins divers…), par petites doses (évitez de surdoser), en deux, ou trois points minimum autour de la plante et davantage pour les végétaux de plus grand développement.

La profondeur pourra varier selon l’âge de la plante et le type de sol.

En général, 10 à 25 cm constitue une bonne profondeur pour intervenir au plus près des jeunes racines.

Intervenez dans un sol humide afin de faciliter la pénétration de la canne dans la terre et la bonne diffusion des traitements.

NB : En sol particulièrement dur ou caillouteux, un pré trou à la barre à mine peut-être utile. la Fertil’canne® vous permettra alors de conduire le traitement ou le fertilisant au fond du trou sans effort.

Apporter un traitement phytosanitaire au niveau du système racinaire.

En lutte biologique, certains traitements doivent être apportés au plus près des racines.

  • C’est le cas des traitements utilisant des inoculums de champignons utiles permettant de détruire d’autres champignons pathogènes des cultures. Ces traitements qui craignent l’exposition aux UV du soleil peuvent être apportés directement dans le sol via la Fertil’canne®.
  • C’est encore le cas des champignons mycorhiziens, vivant en symbiose avec les racines des plantes cultivées, démultipliant ainsi leur pouvoir d’absorption des éléments nutritifs du sol en échange d’un peu de sève élaborée par la plante.
    Ceux-ci pourront être apportés au niveau des jeunes racines, juste à l’aplomb du feuillage de la plante cultivée. La mycorhization se fera naturellement à partir des dépôts d’inoculums apportés avec la fertil’canne® (Voir : Comment apporter les traitements et fertilisants ?)
  • Bien d’autres traitements sous forme liquide ou de tourteaux en granulés(pellets), comme des stimulants végétaux à base de purins d’ortie, de consoude, de prêle, de tourteaux de Neem, etc.,  peuvent être apportés. Intervenez directement au pied des cultures, à petites doses ou après dilution ( si liquide) pour éviter de brûler les racines.  Et dans ce domaine des stimulants végétaux, de nombreuses observations restent à faire.